La première conférence de Nacon ! Echec ? Réussite ? Hype ?

Logo conférence Nacon

Tout a commencé il y a quelques jours quand une très bonne amie est venue nous demander (pendant un live Dofus !) de regarder la conférence prandin medication Nacon d’hier soir. J’apprenais alors de manière un peu abrupte que slots 7 casino free spins Garoowe Bigben développait des JV (On peut pas tout savoir !) et qu’ils avaient regroupé le tout sous rencontre par internet gratuit Nacon. J’ai donc mené mon enquête pour pouvoir commenter la conférence pour la Cooldown TV. Et j’ai appris que sans avoir eu de succès phénoménal, ils avaient sorti quelques titres via leur boite de dev comme http://ga-home-buyers.com/25126-gabapentin-m-tablet-11464/ Spiders Studio ou 247 casino Cyanide Studio. J’ai donc abordé la conférence d’un oeil curieux et attentif.

La première chose qui m’a perturbé n’est pas un réel défaut en soi, c’est même plutôt une qualité pour toucher un public international. Les entreprises étant françaises, les intervenants parlaient donc en français. Mais au-delà de simples sous-titres, on nous a proposé un doublage d’excellente qualité. Parfait pour les anglophones mais…perturbant pour moi. Cela dit, vu le public visé c’était clairement le bon choix. Et à part ça, si l’on passe sur leur amour pour les timers, la conférence était simple efficace. Des trailers suivi à chaque fois d’un intervenant de l’équipe de dév. Un cockail relativement simple efficace. Les trailers se sont correctement enchainé et les intervenants étaient convaincants et impliqués.

Mon seul petit bémol vient du « trailer » d’un jeu qui avait piqué mon intérêt sur le programme. http://hillwoodpub.com/13756-priligy-legal-in-us-83922/ Werewolf : The Apocalypse dont on était supposé voir du gameplay nous a juste montré des scènes brèves de http://gigitravels.com/15-cat/casino_14.html « gameplay » à un rythme soutenu. Impossible de ce faire une idée de ce que sera le jeu, aucune info ni explication sur ses mécaniques ou même sur le but du jeu. Quoique, je pense avoir compris qu’on tuera des gens de manière violente.

D’ailleurs parlons des jeux présentés

Enfin, je vais surtout vous parler brièvement des trois jeux qui m’ont réellement hypé, ou qui m’ont rendu curieux de voir le résultat. Je ne vais donc pas vous parler du prochain WRC 9 ou du retour de Test Drive, ils ne sont clairement pas dans mes centres d’intérêts, même si le résultat sur ce dernier à l’air prometteur.

Trois jeux donc ! Le premier nous a gratifié d’un trailer des plus qualitatifs et inspirants. Je veux parler de l’adaptation du très célèbre jeu de rôle Vampire : The Masquerade par Big Bad Wolf Studio. Je suis curieux parce qu’adapter un JdR n’est pas une tâche simple. Il faut réussir à simuler au mieux la liberté de choix qu’un jeu de rôles papier autorise sans pour autant que le joueur se perde dans l’univers. Et le Monde des ténèbres, l’univers de Vampire : The Masquerade (et de Werewolf : The Apocalypse !) et très simple mais riche et pourrait en dérouter plus d’un. J’ai été séduit par le trailer oui, mais je reste dans l’expectative. Avec un super bon feeling cela dit.

Passons maintenant du côté salé de la force!

Et passons-y avec un jeu qui, s’il ne brillera pas de par son originalité, a quand même réussi à me hyper. Je veux parler de Rogue Lords par Cyanide Studio (Ils ont notamment fait les Styx, des jeux d’infiltration avec des mécaniques de JdR). Le studio nous propose un Roguelite qui n’est pas sans nous faire un peu penser à l’excellent Darkest Dungeon, Mais de ce qu’on a vu, le gameplay à l’air suffisamment différent pour ne pas être qualifié de copie parfaite. Enfin, jouer le diable qui monte une équipe de créatures et personnages mythiques comme Dracula ou le Baron Samedi ça donne envie. Espérons juste qu’ils ne tomberont réellement pas dans l’écueil facile de la pâle copie et que Rogue Lords saura se montrer à la hauteur de son prédécesseur en développant son propre univers.

Malgré des graphismes un peu plus léchés, faire le rapprochement avec Darkest Dungeon est facile.

La dernière tranche de Nacon !

Et c’est après ce jeu de mots bien moisi que j’ai piqué à un ami, que je viens vous parler du jeu qui selon moi a le plus fait impression durant cette conférence online. Mélangez une DA très travaillée et attirante, un Paris dystopique pendant la révolution française et du Clockpunk (Steampunk pré révolution industrielle) et on obtient : SteelRising par les studio Spider ! (Créateurs du très bon Greedfall)

On en sait au final assez peu sur le jeu si ce n’est que ce sera un jeu orienté Action/Aventure comme un Darksiders ou un Bayonetta, mais l’univers original où un Louis XVI tyrannique opprime la population à coup d’automates pour qu’on les tabasse dans les rues de Paris…Ca me parle et j’ai vraiment hâte de pouvoir cogner sur ces automates.

Aegis, une Marianne d’un nouveau genre, prête à affronter les armées automates de Louis XVI !

Pour résumer !

Nacon n’a peut-être pas fait une conférence parfaite et certains de ses jeux ne seront sans doute pas sans défaut, mais il faut rappeler que les jeux présentés ne sont pas des AAA. Les moyens ne sont pas les mêmes que chez les plus gros développeurs, mais je pense sincèrement que les trois jeux que j’ai cité ont la possibilité de sortir leur épingle du jeu et de marquer les esprits. Il ne nous reste plus qu’à attendre. Et puis un peu de chauvinisme !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*