[Test] Star Ocean : The Last Hope.

Il n’y a pas si longtemps, en me baladant sur mon compte Mānāvadar ada 2019 guidelines Steam, j’ai retrouvé au milieu de mes nombreux titres un J-RPG auquel j’avais joué sur ma Xbox 360. Sur le coup, je n’ai pas hésité et je l’ai réinstallé. Bien que le jeu soit doté de quelques imperfections, il est le quatrième opus d’une licence culte mais méconnue. Nong Kung Si online roulette wheel for fun Star Ocean : The Last Hope. Sorti initialement sur Xbox 360 en 2009, il a eu droit a une version Coondapoor site de rencontre plan cul jeune HD/4k bien plus tard. Cette dernière n’apporte rien de vraiment transcendant. Si ce n’est le doublage japonais et quelques détails supplémentaires. (Apparus dans la version https://www.satika.com.br/1632-dpt54440-app-para-encontrar-a-mi-novio.html Star Ocean ; The Last Hope International )

Ce annonce rencontre bretagne 4ème opus vient se placer en tant que préquelle du premier, expliquant comment la Terre est devenue invivable après une guerre nucléaire et comment les hommes ont fini par se rendre dans l’océan stellaire. L’histoire enchainera ensuite sur quelques évènements classiques de monde, ou plutôt d’univers menacé. Et ce sera à notre héros safe human dose of ivermectin Taourirt Edge Maverick et à l’équipage qu’il formera, de contrer la menace. Et on arrive sur un des premiers nakedly ivermectin for dogs dosage in ml GROS défauts selon moi.

Edge est proprement insupportable.

Il est facilement à 12/10 sur l’échelle de Tidus. Et c’est lié au deux gros soucis majeurs qui viennent desservir le jeu. Le doublage, et les graphismes. Et pour ce qui est du doublage de Star Ocean, je ne cherche pas à dire que la VO est mieux que la Version Anglaise (j’ai d’ailleurs écrit un article sur le sujet !), je dis juste que les deux versions sont au mieux, potables. En tout cas pour Edge, certains persos restent acceptables (Sauf Sarah, elle est à 14/10 sur l’échelle de Tidus, LARGE). Ajouter à ça les personnages qui ressemblent à des poupées en porcelaine inexpressives, à l’animation rigide et un peu exagérée, et vous avez un cocktail franchement décevant. Cela dit on s’y fait et on s’y accommode au bout de quelques heures.

Sans être moche, le tout reste quand même très figé et difficilement expressif.

Le résultat n’est du coup pas si catastrophique. Puis avec un scénario classique mais pas dénué d’intérêt, qui fait de petits clins d’oeil aux volets précédents et des mécanique de gameplay pour booster votre XP et vos gains d’argent, ou encore pour crafter des items, Star Ocean The Last Hope n’est clairement pas le meilleur J-RPG de son temps, mais il a su faire son travail sans trop décevoir. Et vu que je sais que certains aiment les notes, je lui mets un petit 14/20.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*